Light painting

Language des signes, language visuel, language gestuel, extrapolation des gestes : données graphiques par le moyen de la lumière, technique de l’animation, du light painting :

taccouv14 taccouv15 taccouv16 taccouv17

Le light painting (littéralement « peinture de lumière » en français) est une technique de prise de vue photographique. Elle consiste à utiliser un temps d’exposition long dans un environnement sombre et en y déplaçant une source de lumière ou en bougeant l’appareil photo. La photographie obtenue révèle alors toutes les traces lumineuses dues soit à l’exposition directe du capteur à la source lumineuse, soit aux objets éclairés.
Le Light Painting est une technique photographique consistant à faire intervenir une ou plusieurs sources de lumière tenues à la main (typiquement des lampes de poche ou autre lasers) dans une scène photographiée avec un temps de pose supérieur à 1 seconde. 
Source wikipedia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Light_painting

taccouv07 taccouv08 taccouv09

La lumière peut être :
* Dirigée vers l’objectif : le résultat ressemble alors à une photo classique sur laquelle on aurait peint des traits lumineux,
* Dirigée vers le sujet, ou une partie du sujet photographiée : la photo est ainsi éclairée par endroit, et sombre à d’autres.
L’intérêt de la photo se trouve alors dans la qualité du jeu de lumière ainsi produit.
La mise en pratique de cette technique requiert un appareil photo disposant d’un temps de pose d’au moins une seconde, et de plusieurs minutes pour des scènes évoluées. Tout comme la photographie de nuit, cette pratique a gagné en popularité avec l’avènement de la photographie numérique, entre autres parce que le photographe peut contrôler immédiatement le résultat de ses prises de vues.

Le photographe américain Man Ray a réalisé plusieurs œuvres utilisant cette technique

manray
A Man With Moving Light et Space-Writing, en 1937.

picass
Pablo Picasso et le photographe Gjon Mili ont réalisé une série de photographies en 1949 en faisant un rapide crayonné dans l’air.

Gjon Mili 15

Gjon Mili, Violinist Jascha Heifetz playing in Mili’s darkened studio as light attached to his bow traces the bow movement. 1952

http://yuvalcadmon.blogspot.fr/p/gjon-mili

Applications en vidéo et film d’animation (image par image)
Quelques exemples autour de la pratique du film d’animation avec le light painting Plusieurs collectifs se sont emparés de la technique pour réaliser des films d’animations image par image : le collectif allemand lichtfaktor, le collectif Japonais pika pika, l’artiste Darius Twin . Une campagne de publicité de Numéricable propose une animation avec ce principe.
Et aussi localement : Film réalisé dans le cadre du projet « 1 minute de toi » initié par les-films-du-camion à Nantes, voir ici

En vidéo lors du montage
La conservation des traits de lumières dessinés dans l’espace peuvent être réalisés grâce au logiciel Adobe After Effects avec un effet écho appliqué au film original.

Cet article a été publié dans thématique. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s